LIÈGE 2025 - Votez avant le 30 juin !

Pourquoi ??

Du Réinventons Liège réchauffé nous direz-vous. Encore de la poudre aux yeux. Sans doute. En attendant, il ne s'agit pas de tourner le dos à une occasion de faire entendre notre voix. Et, plus encore, donner une occasion à nos dirigeants de conclure à notre désintérêt pour les causes plaidées par une telle initiative: la participation citoyenne, l'amélioration de la qualité de vie dans notre ville, les changements nécessaires pour limiter les dégâts climatiques et sociétaux.

Voilà pourquoi.

Les projets sont nombreux et variés. L'équipe de Liège pour le Climat s'est penchée sur cette longue liste et vous propose une petite sélection.

Priorité aux projets de portée globale et contraignante pour les autorités plutôt que reposant sur les individus.

Vous pouvez voter pour autant de projets que vous le souhaitez !

Alors allez-y, un petit pouce vers le haut pour chacun des projets que vous soutenez, et en particulier, ceux-ci :

341 - Réduire la pollution lumineuse (pub, enseignes commerciales, éclairage public)

Vous pensez aussi qu'éclairer un magasin la nuit c'est inutile ?
Que cette publicité qui clignote non-stop est abrutissante ?
Que c'est dommage de ne plus voir les étoiles ?

Alors pour contrer la pollution lumineuse et publicitaire, et pour un cadre de vie convivial et apaisant...

Votez pour le projet 341

734 - Une politique ambitieuse pour la BIODIVERSITÉ

La nature décline à un rythme sans précédent et notre destin d'êtres humains y est intimement lié.

Ce projet propose:

  • Un Schéma Communal de Développement Territorial qui tient compte de la biodiversité
  • Un plan de protection des terres agricoles
  • Une sanctuarisation des paysages remarquables
  • Monter le niveau d'exigence pour les projets des professionnels du bâtiment et de la promotion immobilière
  • L'exemplarité de la part des services de la Ville de Liège dans l'ensemble de ses projets
  • Le soutien et la stimulation de multiples actions citoyennes, locales et ponctuelles

Votez pour le projet 734

1138 - Apaiser la circulation au centre-ville

Diminuer la pression automobile au centre-ville mais de manière JUSTE !

Liège est la ville wallonne la plus polluée par le trafic automobile avec un impact négatif important sur la santé, l'environnement et les bâtiments. Il est essentiel de limiter l'accès des véhicules motorisés au centre-ville.

Petite impression de l'impact des automobiles en images et quelques mots. Et si les voitures s'arrêtaient de rouler une journée...

Ensuite, ce petit exemple d'une ville sans voitures. Cela se passe en Espagne, à Pontevedra, voyez plutôt:

Revenons à notre projet...

La limitation de l'accès au centre-ville pour les véhicules motorisés doit se faire sur une base socialement plus équitable que des péages urbains ou des conditions liées à l'achat de véhicules neufs.

Concrètement...

  • non à tout critère financier
  • accès autorisé uniquement sur base de la fonction:
    • transports en communs et taxis,
    • commerçants et livraisons
    • habitants

... comme cela se fait dans certaines villes d'Italie (Zona a traffico limitato).

Cela nécessite de faire l'inventaire des parkings de délestage et d'assurer une bonne connexion entre ces parkings et le centre-ville. Un projet qui s'inscrit donc totalement dans la philosophie du futur tram.

Votez pour le projet 1138

1248 - Protéger le cœur urbain de tout transit automobile

Le centre de Liège étouffe sous le trafic automobile : les voiries étroites du centre ne sont pas adaptées pour absorber le trafic qui s'y engouffre quotidiennement. Les conséquences sont non-négligeables pour la santé et la qualité de vie des habitants, mais aussi pour l'attractivité et l'image de la ville.

L'asbl urbAgora a étudié un scénario dans lequel le centre-ville — on parle ici d'un périmètre allant du quartier Saint-Léonard à l'Avenue Destenay et du Cadran à la Dérivation — resterait globalement accessible à l'automobile (un peu moins qu'aujourd'hui, certes) mais ne serait plus traversable en voiture.

Ce projet prévoit d'organiser la circulation au centre-ville en boucles qui amènent l'automobiliste qui entre dans le périmètre à en ressortir par là où il est entré : il n'y a plus d'intérêt à se diriger vers le centre en voiture si ce n'est pour s'y rendre. Il repose sur un développement important de l'offre de transport public, notamment la deuxième ligne de tramway (la «Trausurbaine») desservant Sainte-Marguerite et les quartiers de la rive droite (Bressoux, Outremeuse, Amercoeur, le Longdoz, les Vennes, Grivegnée, Chênée et Angleur).

Lire la description complète sur urbAgora.

Votez pour le projet 1248

En collaboration avec

Centre national de coopération au développement (CNCD-11.11.11)GRACQ: Les Cyclists Quotidiens ASBLGreenpeace Liège

Ils soutiennent la démarche

A.S.P.H. - Réseau SolidarisBarricade Culture d'AlternativesCentre Culturel de SeraingCentre polyculturel resistancesCollectives Contre les Violences Familiales et l'ExclusionFPS - Réseau SolidarisGroupement CHBHabitat-Service absl LiègeHaute École CharlemagneImagine magazineLa cité s'inventeLa Grande MaisonLatitude Jeunes - Réseau SolidarisLe Centre Culturel des ChirouxRy PonetStudents for ClimateTempocolor CollectifUn air de ChartreuseÉcoconso - du conseil à l'actionÉspace Senior - Réseau Solidaris