Liège, ville climatique !

Lundi 29 avril 2019 à 17:30
Rassemblement à l'Hôtel de Ville de Liège
Événement organisé par Youth For Climate Liège et Students For Climate Liège
Texte prononcé par Nicolas Destrée (Students for Climate Liège)

Bonjour à toutes et tous !

Depuis le début de l’année, jeunes et moins jeunes ont montré leur volonté pour que des politiques climatiques ambitieuses soient mises en place. Comme des grands changements commencent à des échelles locales, il nous a paru important de nous rassembler ici, ce lundi 29 avril, lors du conseil communal de la ville de Liège.

C’est l’occasion pour nous d’insister sur plusieurs points qui nous semblent importants :

  1. Un des grands projets d’aménagement urbain de ces prochaines années sera la mise en place du réseau du tram.
    Nous ne pouvons que nous en réjouir, plus de transport en commun équivaut à moins de voitures.
    Cependant, nous sommes dubitatifs sur la mise en place de ce projet : pourquoi les pierres qui serviront à sa construction seront achetées en Irlande, alors que des producteurs belges, liégeois, sont en capacité de fournir les matériaux ??
    Ceci est une réelle aberration.
    De plus, l’absence de politique cyclable autour du tram est tout à fait déplorable : comme nous allons entreprendre de grands chantiers de construction, pourquoi ne pas réserver une place de choix au vélo, afin d’aller vers de réelles alternatives pour les transports ?
    Ces deux points particuliers sont tout à fait sidérant, et quoi que disent les dirigeants, s’ils ne sont pas pris en compte, cela montrera bien qu’ils disent nous écouter à l’approche de la période électorale, mais ils sont toujours aussi sourds !

  2. Le TTIP, traité de libre échange transatlantique, entre les USA et l’Europe, est de nouveau de négociation à l’Europe.
    Comment peut-on parler de lois climat nationales, qui limiteraient les émissions de GES au niveau des pays, alors qu’en même temps est discuté à l’Europe un traité visant à l’harmonisation douanières et des normes alimentaires, notamment. Si ce traité est signé, il aura des conséquences catastrophiques : les aliments seront encore moins certifiés, les normes santé abaissées, etc. De plus, ces accords obligent les pays à acheter aux fabricants les plus « compétitifs », qui ont leurs produits au coût le plus bas.
    Concrètement, si le TTIP était déjà d’application, nous serions obligés d’acheter les pierres du tram en Irlande.
    C’est la mobilisation citoyenne qui a fait reculer le TTIP depuis des années.
    La ville de Liège s’était déclarée zone hors TTIP, nous exigeons qu’elle renouvelle cette déclaration, pour être en cohérence avec le soutien qu’elle nous a témoigné jusqu’ici.

  3. Enfin, un autre « progrès » nous inquiète : la mise en place de la technologie 5G, dite des objets connectés.
    Alors que seuls ¼ des Européens ont accès à la 4G, il faudrait déjà moderniser ces technologies qui n’ont que quelques années, pour… un débit de connexion plus rapide.
    Or, le problème principal est que les antennes 5G nécessitent l’utilisation de fréquences plus élevées, ce qui, en plus d’exploser le nombre d’antennes relais nécessaires, posera la question de l’exposition de la population aux ondes. Encore un fois, notre santé va être impactée sans que nous en soyons même informés.
    Face à cette technologie dangereuse et inutile, nous attendons de Liège fermeté et vigilance, face aux opérateurs qui n’ont que le profit en tête.

Face à ces constats locaux et globaux, nous demandons à la ville de Liège de se déclarer « ville en état d’urgence climatique », et de tout faire pour qu’elle devienne une ville pionnière en matière d’écologie et de politique climatique. Nous savons que vous allez essayer de nous parler de manque de budget, nous dire que vous n’êtes pas l’entité responsable, que nous sommes des rêveurs…
Nous sommes la génération climatique, nous sommes la vie qui se défend.
Comme le dit Greta, « on ne peut pas répondre à une urgence sans la traiter comme une urgence » !
Nous le savons depuis longtemps, mais les scientifiques viennent d’acter le commencement de la 6e extinction massive des espèces, plus de 60% des populations animales ayant disparu. La Vie est en train de mourir.
La cause première de cette extinction est la colonisation des écosystèmes par les humains et leurs expansions insensées.
Il n’est plus besoin de le répéter, mais la communauté scientifique est unanime, la cause majeure des bouleversements climatiques est l’activité humaine.

Nous attendons donc des actes clairs et courageux.

Deux infos :

  • Le 12 mai aura lieu une grande manifestation pour les justices climatiques et sociales, pour les minorités, le féminisme, et contre le racisme. Ce sera l’occasion d’un grand rassemblement des différents mouvements. Ce sera vraiment une date importante.
  • De plus, la 2e grève mondiale pour le futur aura lieu le vendredi 24 mai.

Appel à action.

En collaboration avec

Centre national de coopération au développement (CNCD-11.11.11)GRACQ: Les Cyclists Quotidiens ASBLGreenpeace Liège

Ils soutiennent la démarche

A.S.P.H. - Réseau SolidarisBarricade Culture d'AlternativesCentre Culturel de SeraingCentre polyculturel resistancesCollectives Contre les Violences Familiales et l'ExclusionFPS - Réseau SolidarisGroupement CHBHabitat-Service absl LiègeHaute École CharlemagneImagine magazineLa cité s'inventeLa Grande MaisonLatitude Jeunes - Réseau SolidarisLe Centre Culturel des ChirouxRy PonetStudents for ClimateTempocolor CollectifUn air de ChartreuseÉcoconso - du conseil à l'actionÉspace Senior - Réseau Solidaris